• Les huiles essentielles

     Huiles essentielles : les intoxications du chien et du chat

    Chiens, chats, huiles essentielles, mode d’emploi

    Les huiles essentielles, ces extraits de plantes obtenus après distillation sont connus pour leurs vertus diverses et variées. Leur utilisation est

    particulièrement intéressante pour leurs nombreuses propriétés.

     

    Si elles font partie de votre quotidien, sachez néanmoins qu’elles

    s’utilisent différemment chez l’animal de par sa physiologie,

    sa peau, son pelage, son odorat développé et son naturel à se lécher.

    Alors, pour le chien ou le chat, oui on utilise des huiles essentielles

    mais sous conditions. Certaines peuvent être dangereuses pour vos

    compagnons, voire mortelles, alors est-il indispensable de s’informer

    et respecter les précautions d’emploi.

    Pourquoi utiliser des huiles essentielles chez l’animal de compagnie ?

    Prévenir des affections, des maladies, des parasites pour protéger

    un animal est le devoir de tous les maîtres et les huiles essentielles

    vont y aider et contribuer à son bien-être et à sa bonne santé.

    C’est une façon efficace, douce et naturelle d’y parvenir, d’autant

    qu’une même huile peut avoir plusieurs actions.

    Dans quels cas peut-on utiliser des huiles essentielles ?

    Les huiles essentielles peuvent être utilisées en soin ou en prévention

    (en complément, bien entendu, d’une bonne hygiène de vie et de soins

    adaptés au besoin), notamment pour :

    •  Soigner des plaies, aseptiser (Ahibéro, Cèdre de l’Atlas, Lavande, Lavandin super)
    •  Calmer ou prévenir de diarrhées, de spasmes, d’allergies
    • (Basilic tropical, Lavande, Lavandin super)
    •  Soigner la peau en cas de dermatose (Camomille romaine,
    • Laurier noble)
    •  Réduire le stress, l’anxiété (Camomille romaine, Lavande)
    •  Tenir à distance les puces, les tiques, les moustiques
    • (Cèdre de l’Atlas, Citronnelle de Ceylan, Eucalyptus
    • citronné, Géranium rosat, Lavande)
    •  Calmer des démangeaisons (Eucalyptus citronné)
    •  Soulager les troubles ORL comme les sinusites, les toux,
    • l’asthme (Eucalyptus mentholé, Hysope couchée)
    •  Lutter contre les bactéries, microbes, virus, champignons
    • (Girofle, Laurier noble, Menthe poivrée, Niaouli, Origan compact, Ravintsara, Tea tree)
    •  Calmer les douleurs, avoir une action anti-inflammatoire
    • (Eucalyptus citronné, Gaulthérie couchée, Genévrier,
    • Géranium rosat, Katafray, Menthe poivrée, Tanaisie annuelle,
    • Tea tree)
    •  Lutter contre les allergies (Lavande aspic, Tanaisie annuelle)
    •  Favoriser la cicatrisation (Lavande, Lavandin super)
    •  Prévenir du mal des transports (Menthe poivrée)

    Comment utiliser les huiles essentielles ?

    Elles peuvent être administrées par inhalation, ingestion ou en

    application locales sur le corps.

    Chaque huile a ses propriétés, chaque mélange d’huiles doit se

    faire en respectant des proportions déterminées, et selon qu’il

    s’agisse d’un chien ou d’un chat les précautions devront être

    respectées pour ne pas se transformer en poison pour l’animal.

    S’agissant d’un chien, le choix de l’huile se fera notamment en

    fonction de l’effet recherché, les quantités en fonction de sa taille

    et le mode d’administration en fonction des recommandations

    faites pour la ou les huiles.

    Pour le chat, c’est différent. Tout d’abord, le chat a une faculté

    olfactive incroyable. Les quantités doivent donc être

    particulièrement limitées. Par ailleurs, comme il lui manque

    une enzyme hépatique, la transformation et l’élimination des

    substances se fait lentement. Ainsi, les doses doivent être

    restreintes dans leur quantité et dans la durée. Enfin, ce petit

    félin se lave en se léchant fréquemment ; il est donc inévitable

    qu’il ingère des poils qui contiendraient des substances étalées

    sur son pelage.

    Comment bien utiliser des huiles essentielles ?

    Il est préférable de demander l’avis d’un spécialiste au préalable

    (vétérinaire ou aromathérapeute). Celui-ci vous confirmera les

    bienfaits et les posologies et modes d’administration à respecter.

    Il vous conseillera certainement de réaliser des tests sur des petites

    zones 48 heures avant une application généralisée. Les animaux sont

    comme nous, êtres humains, potentiellement allergiques, ne

    l’oublions pas.

    Il est contrindiqué d’en utiliser dans le cas de jeunes animaux

    (moins de trois mois), de femelles en période de gestation ou pendant

    les périodes d’allaitement.

    Les huiles essentielles sont hautement actives et il ne faut pas les

    appliquer pures sur le pelage, les muqueuses ou les oreilles.

    Et ce n’est pas parce qu’elles sont dites naturelles qu’elles ne sont

    pas sans danger, vous l’aurez bien compris. Mal les utiliser ou les

    laisser à portée des animaux peut leur être fatal. Aussi, la prévention

    est de loin le meilleur moyen d’y faire face.

    Les conséquences en cas d’ingestion d’huiles essentielles ou de surdosage peuvent être :

    •  des troubles digestifs (vomissements, hyper salivation qui pourrait d’ailleurs ressembler d’ailleurs à un symptôme de rage)
    •  des troubles de l’équilibre
    •  des tremblements
    •  un abattement inhabituel
    •  des irritations cutanées
    •  des ulcères
    •  des troubles respiratoires
    •  

    En cas d’empoisonnement, consultez immédiatement un vétérinaire

    qui pourra prendre en charge votre animal.

    N’oubliez pas que de nombreux produits ménagers en contiennent

    aujourd’hui, et de la même façon que vous rangez les petites fioles

    d’huiles essentielles, rangez vos produits de fée du logis pour que ces quadripèdes n’y mettent ni truffe ni langue !

     






    « La dermatiteL'alimentation »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :